Le Visa Waiver Program (exemption d’exigence de visa) ou ESTA est géré par le Department of Homeland Security (DHS). Il a été mis en place en août 2008 et est obligatoire depuis le 12 janvier 2009. Il permet aux ressortissants des pays participant à ce programme d’entrer aux Etats-Unis pour faire du tourisme ou autre objectif de loisir sans demander de visa auparavant.

Chaque voyageur doit remplir un formulaire électronique ESTA sur le site officiel des douanes américaines au minimum trois jours avant le départ, et posséder un e-passeport qui soit aussi lisible par automates. Ce passeport doit être valide pendant au moins 6 mois après la date à laquelle le voyageur a prévu de repartir des Etats-Unis.

ESTA Etats-Unis avocat immigration USASi l’entrée sur le territoire est validée par les services de contrôle des frontières (U.S. Customs and Border Protection), la personne sera admise sur le territoire américain pour une période n’excédant pas 90 jours. L’entrée peut être refusée pour les personnes qui se sont déjà vu décliner une demande visa dans le passé.

De plus, chaque individu demandeur d’ESTA doit pouvoir démontrer qu’il ou elle a l’intention de quitter le pays dans les 90 jours suivant son entrée sur le territoire en produisant la preuve de la possession d’un ticket d’avion l’emmenant dans un autre pays que les Etats-Unis dans ce délais.

En tant que voyageur porteur d’une exemption de visa (ESTA), un individu est autorisé à réaliser de courts séjours au Canada et au Mexique, puis ré-entrer aux Etats-Unis pour le reste des 90 jours de séjour autorisé, mais ne peut pas entreprendre quelque autre activité que du tourisme. Par exemple, un individu sera considéré en violation de ce statut s’il cherche un emploi, dépose une demande de Résidence Permanente, travaille pour un organisme de presse étranger, ou réalise des études lui rapportant des crédits comptabilisés pour un diplôme.