Les visas F1, M1 et J1 sont des visas non-immigrants accordés aux personnes venant aux Etats-Unis dans un but éducatif, mais ayant l’intention de quitter le territoire à l’issue de leur cursus ou programme.

Maud poudat avocat immigration USAPar conséquent, ces personnes doivent démontrer à l’officier consulaire américain qu’ils souhaitent séjourner aux Etats-Unis de manière temporaire et dans le but spécifiquement désigné par leur visa. Les porteurs de visas étudiants et échanges doivent prouver qu’ils viennent aux Etats-Unis pour une période déterminée, qu’ils conservent donc des liens avec leur pays d’origine (financiers, emploi, famille, etc.), et qu’ils ont l’intention d’y retourner après leur séjour temporaire.

Le visa études et échanges sont délivrés par les consulats américains, ce qui signifie que le candidat doit déposer sa demande de visa de l’étranger, via l’ambassade américaine de son pays de résidence. Cependant, dans certaines circonstances spécifiques, un changement de statut non-immigrant peut être réalisé lorsque la personne est déjà sur le territoire américain afin d’obtenir un statut F1, M1 ou J1.

A. Visas Etudiant F1 & M1

Le visa étudiant le plus couramment délivré est le visa F-1, réservé aux personnes souhaitant entreprendre des études aux Etats-Unis.

Le Visa professionnel M1 est accordé aux personnes venant aux Etats-Unis dans le but d’intégrer à temps plein un programme dans une institution non académique accréditée.

Pour obtenir un visa étudiant F1 ou M1, l’étudiant doit candidater et être accepté au sein d’un des établissements validés par le Programme d’échange-études, ou « Students and Exchange Visitors Program » (SEVP).[Lien : http://www.ice.gov/sevis/]

Après approbation, l’établissement fournit un document certifié (SEVIS formulaire I-20), qui devra être présenté à l’officier consulaire lors de l’entretien à l’ambassade américaine, avec les autres documents pertinents (comme les preuves de lien avec le pays d’origine) afin d’obtenir son visa étudiant.

B. Visa d’échange J1

Le visa d’échange J1 a pour objectif de favoriser les échanges intellectuels et culturels, et peut donc concerner un grand nombre de situations comme les étudiants, les chercheurs, professeurs, spécialistes non académiques, docteurs, visiteurs internationaux, animateurs de colonies de vacances, au pair, étudiants venant passer un été dans le cadre d’un programme de travail/études, etc.

Bien qu’il soit largement octroyé, le visa J1 impose souvent que son porteur réside pendant deux ans hors des Etats-Unis à l’issue de son expiration. Cette exigence admet quelques exceptions :

  • Si le programme à travers lequel la personne a obtenu son visa est financé par le gouvernement américain, ou par le dernier pays de résidence de la personne, ou par une organisation internationale ;
  • Si la personne travaille dans un domaine identifié comme étant en déficit de main d’œuvre dans son pays d’origine ;
  • Et si la personne est diplômée dans le domaine médical ou a effectué une formation médicale.

Si le critère de résidence de deux ans s’applique, le porteur de visa J1 et ses dépendants (visa J2) ne peuvent pas normalement se faire délivrer d’autre visa ou obtenir la résidence permanente pendant les deux années suivant l’expiration de leur visa. Par conséquent, ils devront retourner dans leur pays d’origine pendant ces deux années (mais pourront se voir accorder un WT/Waiver visa pendant cette période, pour les citoyens des pays faisant partie de ce programme). Il faut noter que, dans des circonstances très spécifiques, des dérogations peuvent s’appliquer, permettant de lever cette obligation de résidence étrangère pendant deux ans.