La classification O1 est destinée aux personnes qui sont au sommet de leur domaine d'activité dans les sciences, les arts, l'éducation, les affaires ou l'athlétisme, ainsi que dans le cinéma et la télévision.

En d'autres termes, si vous avez un visa O1, c’est que vous avez obtenu d’excellents résultats dans votre domaine et avez été reconnu pour ces réalisations. Les preuves à apporter varieront selon le domaine d'activité et le niveau de preuve requis.

Le visa O1 permet à un ressortissant étranger doté d'une capacité extraordinaire, de vivre et de travailler aux États-Unis pour une durée initiale de trois (3) ans. Toutefois, ce visa peut être renouvelé pour un an afin de poursuivre ou terminer le même événement ou la même activité ou pour trois autres années par l'intermédiaire d'un autre demandeur et peut être prolongé indéfiniment.

Bien qu'il s'agisse d'une norme de preuve plus élevée, le visa de non-immigrant O1 est assorti d'un visa d'immigrant qui correspond à la catégorie de préférence EB1.  Le titulaire du classement O1 peut demander la résidence permanente en fonction de ses capacités extraordinaires dans le domaine des sciences, de l'éducation, des arts, des affaires ou de l'athlétisme (EB1). Dans certains cas, le classement O1 peut être approuvé mais le dossier n'est pas assez solide pour le visa d'immigrant et cette personne peut avoir besoin de faire une demande par le biais d'une autre classification d'immigrant telle qu'une exemption nationale d'intérêts (EB2) ou une certification de travail PERM (EB2 ou EB3).

Le formidable avantage du processus de carte verte EB1 pour les capacités extraordinaires est que vous pouvez vous parrainer vous-même. Aucune relation employeur-employé n'est nécessaire.

Non. Le conjoint à charge d'un détenteur de visa O1 n'est pas autorisé à travailler aux États-Unis. Ce conjoint devra avoir son propre visa de travail pour le faire ou attendre que son statut soit en cours d'adaptation lorsqu'un permis de travail lui sera délivré.

Le nombre de visas 01 accordés - visas pour capacités extraordinaires - n’est pas limité.

Oui, vous pouvez transférer votre visa O1 d'un employeur ou d'un sponsor à un autre. Cependant, vous devez attendre que la demande de transfert soit approuvée pour commencer à travailler pour le nouvel employeur ou sponsor.

Le temps moyen de traitement d'un visa O1 est de 2 à 4 mois, même sans demande d’informations supplémentaire. Si vous optez pour le traitement prioritaire, l'USCIS traitera votre dossier dans un délai de 15 jours. Dans le cas d'un service régulier, la durée de traitement peut varier en fonction de nombreux facteurs, notamment les capacités extraordinaires du demandeur, le centre de traitement ou l'officier d’immigration chargé du dossier et la solidité des justificatifs apportés. Les erreurs ou omissions retarderont la demande.

Pas nécessairement. Vous devez prouver à l'USCIS que vous étiez et êtes un expert dans votre domaine de compétence, c'est-à-dire que vous êtes entraîneur de ce sport. Il peut être important pour vous d'acquérir d'abord une certaine expérience dans l'entraînement et d'atteindre ce niveau d'expertise en tant qu'entraîneur si c'est la voie que vous souhaitez suivre. Vous devrez faire preuve d'une reconnaissance nationale ou internationale soutenue en tant qu'entraîneur.

Non. Il existe de nombreux autres critères pour lesquels vous pouvez vous qualifier, à condition que vous répondiez à trois d'entre eux ou que vous ayez été nominé ou encore ayez remporté une récompense, un prix national ou international important. Notez que les critères relatifs aux aptitudes extraordinaires dans les domaines des sciences, des affaires, de l'éducation et de l'athlétisme sont différents de ceux qui s'appliquent aux arts et qui nécessitent une distinction.

 

Il se peut que vos efforts soient très bien récompensés, mais que vous ne soyez pas acclamé par la critique. C'est là qu'il faudra peut-être réfléchir et élaborer des preuves. D’autres critères de preuves comparables peuvent être très utiles à cet égard.

Bien que le visa O-1 ne soit pas un visa de travail indépendant, vous pouvez demander un visa O-1 par l'intermédiaire d'une entreprise dont vous êtes propriétaire, à condition que les activités commerciales soient liées à votre domaine de compétence extraordinaire et que vous ne soyez pas le seul décideur de l'entreprise. Il doit y avoir une relation employeur-employé de bonne foi.

Une personne doit répondre à 3 des 8 critères pour le visa O-1A, ou à 3 des 6 critères pour le visa O-1B, pour être considérée comme une personne ayant une "compétence extraordinaire", ou encore avoir remporté un prix important reconnu au niveau international (ou avoir été nominé dans le cadre d’un O1B). Les critères tels que résumés par l'USCIS sont les suivants :

Visa O-1A

La preuve que le bénéficiaire a reçu un prix important, reconnu au niveau international, telle qu'un prix Nobel, une médaille olympique, un prix Pulitzer, la médaille Field's, le prix Nobel ou d'autres récompenses internationales importantes peuvent donner droit au visa sans avoir à prouver des critères d’éligibilité supplémentaires. Sinon, le bénéficiaire devra apporter des preuves d'au moins (3) trois des éléments suivants :

  • La réception de prix ou de récompenses reconnus au niveau national ou international pour l'excellence dans le domaine de l'entreprise.

Une récompense qui n'atteint pas tout à fait le niveau d'une "récompense majeure, reconnue au niveau international" peut néanmoins compter comme l'un des 8 critères de détermination des "capacités extraordinaires".

  • L'appartenance à des associations dans le domaine pour lequel la classification est demandée et qui exigent des réalisations exceptionnelles, telles que jugées par des experts nationaux ou internationaux reconnus dans le domaine.

Pour ce critère, la personne doit être membre d'une association qui exige de ses membres des réalisations de haut niveau dans le domaine. Une organisation pour laquelle il faut acquitter des droits d’adhésion pour en devenir membre ne suffit pas.

  • Des documents parus dans des publications professionnelles ou des publications spécialisées importantes, dans des journaux ou d'autres médias et relatifs au bénéficiaire et à son travail dans le domaine pour lequel la classification est demandée.

Tout article d'un journal connu qui parle de l'individu et de son travail dans le domaine sera pris en compte, même les articles courts. Un aspect délicat de ce critère est de prouver que le journal, le magazine, le site web, etc… est une "publication majeure". À moins que le journal ne soit particulièrement connu, il peut être nécessaire de présenter les chiffres de diffusion d'un bureau d'audit, des informations sur le trafic du site web ou d'autres preuves afin de prouver qu’il s’agit d’une "publication majeure".

  • Contributions scientifiques, universitaires ou commerciales originales d'importance majeure dans le domaine

Pour ce critère, l'officier d’immigration recherchera généralement la preuve que le travail d'une personne est (1) original en ce sens qu'il est nouveau et qu'il s'agit en grande partie du travail de la personne elle-même et (2) qu'il revêt une importance majeure en ce sens qu'il est largement acheté, cité, mis en œuvre ou qu'il a eu un effet perceptible sur le terrain dans son ensemble. Par exemple, un nouveau style d'art qui est largement utilisé dans le domaine, un nouveau type de découverte scientifique ou médicale, une nouvelle technique de production industrielle, etc.

  • La publication d'articles scientifiques dans des revues professionnelles ou d'autres médias importants dans le domaine pour lequel la classification est demandée

Un article savant doit être un article relatif au travail de l'individu dans le domaine et destiné à un public spécialisé.

  • Un salaire élevé ou une autre rémunération pour des services comme en témoignent des contrats ou d'autres preuves fiables.

Pour cela, une personne doit présenter la preuve qu'elle a gagné un salaire ou une autre rémunération substantielle par rapport à d'autres personnes dans le domaine. "Autre rémunération" peut inclure une rémunération sous presque n'importe quelle forme, pour autant que sa valeur puisse être déterminée. Par exemple, un dirigeant d'entreprise qui perçoit un salaire modeste mais qui est également payé en actions d'une société d'une valeur très élevée pourrait bénéficier de ce critère.

  • La participation à un panel, ou individuellement, en tant que juge du travail d'autres personnes dans le même domaine ou dans un domaine de spécialisation lié à ce domaine pour lequel la classification est demandée

Une personne travaillant comme juge dans une exposition d'art, un concours de cuisine ou même un comité de thèse pourrait être qualifiée. Il n'est pas nécessaire que l'événement dans lequel une personne a exercé la fonction de juge soit un événement majeur ou bien connu.

  • L'emploi à un poste essentiel ou critique pour des organisations et des établissements qui ont une réputation distinguée

Pour ce critère, une personne doit avoir joué un rôle extrêmement important pour l'entreprise en question. Un poste de haut niveau tel que celui de PDG ou de président suffira probablement à qualifier une personne comme ayant été employée dans une « fonction critique ou essentielle", surtout s'il est combiné avec des lettres d'anciens ou collègues actuels. Une personne qui n'a pas joué un rôle de direction mais a plutôt développé une nouvelle invention ou une idée qui a conduit au succès de l'entreprise pourrait également être qualifiée. Par exemple, un ingénieur de niveau moyen ou inférieur d'une grande entreprise qui crée un brevet représentant finalement plus de la moitié des revenus de l'entreprise peut être considéré comme ayant été employé dans une "fonction essentielle" au sein de l'entreprise.

Une personne doit répondre à 3 des 8 critères pour le visa O-1A, ou à 3 des 6 critères pour le visa O-1B, pour être considérée comme une personne ayant une "compétence extraordinaire", ou encore avoir remporté un prix important reconnu au niveau international (ou avoir été nominé dans le cadre d’un O1B). Les critères tels que résumés par l'USCIS sont les suivants :

Visa O-1B

Preuve que le bénéficiaire a reçu ou a été nominé pour des prix ou récompenses nationaux ou internationaux importants dans le domaine concerné, tels qu'un Academy Award, un Emmy, un Grammy ou un Director's Guild Award, ou preuve d'au moins (3) trois des éléments suivants :

 

  • Avoir fourni et fournir des services futurs en tant que participant principal ou vedette dans des productions ou des événements qui ont une réputation distinguée, comme en témoignent les critiques, les annonces, les communiqués publicitaires, les publications, les contrats ou les mentions

 

Pour ce critère, il est essentiel de souligner l'importance à la fois de l'événement et du rôle de l'individu. Plus le rôle de l'individu est central pour la performance ou la production globale, plus il est facile de soutenir que le rôle de l'individu était et sera "de diriger ou de jouer le rôle principal".

 

  • Avoir obtenu une reconnaissance nationale ou internationale pour ses réalisations, comme le montrent les critiques ou autres documents publiés par le bénéficiaire ou à son sujet dans les principaux journaux, revues spécialisées, magazines ou autres publications

 

Pour ce critère, nos clients produisent généralement des articles publiés sur des sites web populaires ou dans les grands journaux qui parlent de leurs œuvres ou de leurs performances.

 

  • La participation à des représentations ou des spectacles jouent un rôle important, vedette ou critique pour des organisations et des établissements qui ont une réputation distinguée, comme en témoignent les articles publiés dans les journaux, les revues spécialisées, les publications ou les témoignages.

 

Un acteur principal qui se produit régulièrement dans un théâtre célèbre, un directeur d'un studio de cinéma renommé, un chef d'orchestre réputé ou un chef de cuisine d'un restaurant étoilé sont des exemples de personnes qui peuvent être éligibles

 

  • Un bilan de grands succès commerciaux ou de succès acclamés par la critique, comme le montrent des indicateurs tels que le titre, le classement ou la position sur le terrain, les recettes du box-office, les classements des films ou de la télévision et d'autres réalisations professionnelles rapportées dans les revues spécialisées, les grands journaux ou d'autres publications.

 

Ce critère peut être prouvé plus facilement en montrant un certain nombre de publications imprimées ou en ligne qui témoignent des succès dans le domaine sur un certain nombre d'années.

 

  • Avoir reçu une reconnaissance significative pour ses réalisations de la part d'organisations, de critiques, d'agences gouvernementales ou d'autres experts reconnus dans le domaine dans lequel le bénéficiaire est engagé, les témoignages indiquant clairement l'autorité de l'auteur, son expertise et sa connaissance des réalisations du bénéficiaire.

Pour ce critère, nos clients présentent généralement des prix dans leur domaine, des critiques publiées, des lettres de recommandation de collègues connaissant bien leur travail ou des lettres d'experts dans le domaine.

 

  • Un salaire élevé ou une autre rémunération substantielle pour des services en relation avec d'autres dans le domaine, comme le montrent les contrats ou d'autres preuves fiables.

 

Pour ce critère, on peut présenter des contrats établissant une rémunération élevée, des déclarations fiscales, des fiches de paie ou des preuves de prix ou d'autres récompenses ayant une valeur monétaire importante.

 

Nous recevons fréquemment des questions sur le visa O-1 et ses exigences. Afin de vous aider à obtenir le plus d'informations possibles, nous avons rassemblé les questions qui nous semblent les plus fréquentes.